open langage menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Les métavers : qu’en pensent les Français ?

D'après un sondage Ifop pour Talan sur les métavers, 41% des français de 18 à 49 ans ont déjà entendu parler du métavers. Mais alors, qu'en pensent-ils ?

/
/

Alors que les métavers (ou metaverse) promettent de transformer en profondeur notre société, une étude Ifop pour Talan* a été publiée début janvier fin de saisir au mieux les perceptions de la population française vis-à-vis de cette révolution technologique aujourd’hui.

Les métavers sont des univers virtuels entièrement numériques connectés au monde réel permettant d'interagir avec d’autres personnes. Il est possible d’y pratiquer les mêmes activités que dans le monde réel.

Les résultats de ce sondage sont riches d’enseignements. En voici un aperçu :

  • 41% des 18-49 ans ont entendu parler du métavers.
  • 60% des Français estiment que c’est avant tout une façon de se divertir.
  • 54% considèrent que c’est un moyen de s’évader du réel.
  • 58% pensent que ce sont les musées qui devraient prioritairement être présents dans le métavers.
  • 75% des Français expriment des craintes.
  • 80% ne croient pas que cet univers virtuel numérique pourrait faire baisser les émissions carbone dans le monde réel.


Si aujourd’hui près des trois quarts des Français craignent les métavers, cela s’explique avant tout par un manque de connaissances. Faire preuve de pédagogie permettra donc, à terme, de mieux intégrer cette technologie dans la société. Car il s’agit aussi d’une véritable opportunité pour les entreprises, comme le souligne Thibault Ducray, directeur général de Talan en charge des Labs :

 

« Les métavers sont une évolution naturelle des réseaux sociaux grâce à la convergence des technologies. Qu’on ne s’y trompe pas, c’est des utilisateurs que viendront les usages réels ce qui sera un véritable challenge pour les acteurs du numérique. Nous devons donc créer les conditions nécessaires pour que la technologie soit véritablement au service de l’humain. A ce titre, nous collaborons avec les acteurs de la filière afin que ces métavers puissent se développer de manière responsable. »

 

*Pour réaliser cette enquête, l’Ifop a interrogé un échantillon représentatif de 1 022 Français, âgés de 18 ans et plus par un questionnaire auto-administré en ligne. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d'agglomération.