open search menuopen langage menutoggle menu
Actualités

Comment optimiser la planification des activités de maintenance ?

La planification des activités de maintenance des actifs de l'entreprise est souvent un casse-tête pour les départements Opérations & Planification. Talan a développé une solution exclusive, intégrée et ergonomique pour optimiser la planification et favoriser la collaboration entre ces départements.

Un objectif : la planification des activités de maintenance au service de la performance des actifs de l'entreprise

Commençons par une évidence : les activités de maintenance sont nécessaires pour garantir la pérennité et la performance des actifs de l’entreprise (machines, équipements, chaînes de production, …). Les éditeurs l’ont d’ailleurs bien compris et ont développé des solutions technologiques (telles qu’IBM Maximo) qui, associées à de l’IoT, permettent d’optimiser cette gestion des actifs.

Il n’en demeure pas moins que la planification de ces activités de maintenance reste souvent « l’épine dans le pied » des organisations. En cause le plus souvent ? Le manque de visibilité et de collaboration entre les équipes. Mais là encore, des solutions simples et faciles à déployer existent...


Les 3 niveaux (théoriques) de planification des activités de maintenance

Il existe un certain nombre de façons de planifier ses activités de maintenance qui peuvent être imposées par la structure de l’entreprise, le secteur d’activité, ou bien la complexité des équipements à maintenir. Le terme « planification » résonne par ailleurs de différentes manières en fonction que l’organisation cherche à concentrer l’ensemble des opérations sur une courte période (exemple : arrêt annuel d’une unité de production), lorsque d’autre souhaite optimiser géographiquement les déplacements de leurs techniciens. 

De manière générale, nous pouvons citer trois niveaux de planification qui ont chacun des objectifs bien distincts : 

  • Le premier, est le niveau « Budgétaire ». Son objectif est de valider l’adéquation de capacité des équipes en place sur un horizon annuel voir pluriannuel, avec une répartition mensuelle de la charge de travail disponible (équipe en place) basée sur des hypothèses de répartition de charge entre le curatif et le préventif.
  • Le second est le niveau « Prévisionnel ». Son objectif est de générer les interventions préventives & les inspections sur un horizon adapté à l’activité, ainsi que la planification (au sens ordonnancement) des interventions correctives déjà présentes au portefeuille. Il est important dans ce niveau d’intégrer au plutôt l’ensemble des contraintes des opérations pour assurer d’obtenir un planning le plus proches possible de ce qui va se produire dans la réalité.
  • Le dernier est un niveau « Opérationnel ». Son objectif est de préparer, coordonner et affecter les interventions aux techniciens/agent avec un horizon hebdomadaire ou à la quinzaine. Il s’agit aussi de gérer l’ensemble des aléas quotidien (absence de pièce de rechange, indisponibilité d’une ressource, panne urgente, …).

 

En pratique...Chaque acteur possède une maturité différente sur chacun des niveaux de planification. Mais toutes les organisations arrivent-elle toujours à mettre en œuvre ces 3 niveaux... ? 

Ce n’est pas si évident que ça...  Il arrive bien souvent que les départements de maintenance soient mobilisés (trop) sur de la maintenance non-planifiée (appelée aussi maintenance réactive), et cela au détriment des activités préventives, ce qui conduit au fil du temps à un cercle vicieux et peut générer des tensions entre les départements. 

Obtenir une activité de maintenance de qualité et pérenne pour les opérations, nécessite une bonne planification et un bon ordonnancement des interventions (préventives et correctives). Pour cela il faut une coopération efficace entre le département de la maintenance et celui des opérations afin de bien définir l’ensemble des contraintes de production et les périodes les plus propices aux travaux de maintenance. Or, nous constatons bien souvent que les personnes en charge de la planification n’ont parfois pas d’outil simple et ergonomique à leur disposition pour effectuer ces tâches et les arbitrages nécessaires ; Ce qui s’avère fastidieux, source d’erreurs ou d’incompréhensions et même coûteux.

 

Une solution : un calendrier dédié à la planification, ergonomique, partagé et intégré.

Talan a développé pour ses clients une solution de calendrier dédié à la planification des activités de maintenance.

Simple et ergonomique, il permet, sans changer d’environnement, de gérer les affectations, notamment grâce à une fonctionnalité de glisser-déposer (drag & drop)… Totalement intégré à la GMAO, il peut être mis à disposition rapidement pour un ROI immédiat. 

Notre objectif est de vous donner les moyens d’atteindre l’efficacité et l’efficience que vous recherchez ! Cela fera d’ailleurs l’objet d’un futur article accompagné d’une courte vidéo de présentation de notre solution…

 

>>> Pour en savoir plus, cliquez ici pour découvrir la solution ou contactez nos experts en complétant le formulaire ci-dessous !

 

Formulaire de contact