open search menuopen langage menutoggle menu
Toutes les actualités t3://page?uid=116

Assurance : quelle place pour la distribution en ligne en 2020 ?

Le 26 février dernier, Talan Consulting organisait une matinale pour tenter de répondre à la question : Quelle place pour la distribution en ligne en 2020 ? Téléchargez sans attendre les enseignements clés de cet événement.

A l'occasion de la sortie de la troisième édition de son benchmark sur les outils de distribution en ligne des assureurs en France, le pôle Assurance de Talan Consulting a organisé une matinale avec des acteurs de l’assurance pour tenter de répondre à la question :

Quelle place pour la distribution en ligne des produits d'assurance en 2020 ?

L'édition 2017 de notre benchmark assurance révélait que les groupes d'assurance tiraient globalement le meilleur parti de l’ergonomie sur tous les types de support (site internet, communications par email, ...).

En 2019, les nouveaux entrants capitalisent sur ces existants (ergonomie du site web, UX/UI, ...) mais demandent moins d’informations (critères tarifants) au futur assuré. Ces évolutions, constatées sur l’automobile, la MRH et la santé collective comme individuelle montrent que les travaux d'optimisation des outils de distribution en ligne continuent et que si le gain de temps n’est plus significatif, l’expérience client devient le cœur de la stratégie digitale.

Au cours de notre matinale, Vincent Meslin, Partner Assurance chez Talan Consulting a présenté les résultats complets de ce benchmark. Nous avons ensuite pu échanger autour d’une table ronde avec l’intervention de deux témoins majeurs du secteur qui ont partagé leur vision du marché :

  • Frédéric Rousseau, DGA à la Mutuelle Générale
  • Claude Zaouati, Directeur Général chez GAN Assurances

Grâce à cet échange, les participants ont pu décrypter les nouveaux enjeux et grandes tendances : 

1. La disponibilité et rapidité des services de devis n’est plus un sujet

 

2. L’accompagnement et la relance post devis restent largement à améliorer.

 

L’omnicanal ne fonctionne bien que si l’on retrouve la présence d’un CRM solide derrière pour pouvoir faire du sans couture. Il faut intégrer le parcours en ligne dans le CRM avec les autres pour avoir des relances. 

 

3. L’enjeu du digital n’est pas la vente en direct mais l’accroissement du trafic aussi bien au niveau des agences que des réseaux salariés. 

 

Aujourd’hui, la vente en ligne représente encore une minorité surtout en santé. Les clients ont besoin de conseils et ressentent la nécessité d’avoir un échange avec un conseiller. La vente en ligne est un réel levier pour l’assurance, mais il faut réfléchir à comment faire évoluer le modèle de distribution pour s’adapter aux évolutions des pratiques et ne pas changer le modèle pour un autre digital.

 

Découvrez vite quelques-uns des enseignements de cette matinée en téléchargeant un extrait du support de présentation.