open langage menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Utilisateurs de trottinette électrique : Vous n’êtes pas assurés !

Les usagers de trottinettes électriques roulent-ils assurés ? Téléchargez la nouvelle publication des équipes de Talan Consulting pour en savoir plus.

Buildings vus du sol, ciel nuageux

Impossible de les ignorer : depuis trois ans maintenant, les Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI) ont envahi les rues de nos villes, et disputent même souvent l’espace des trottoirs aux piétons. Légers, maniables et peu encombrants, plus écologiques que les voitures et plus efficaces pour circuler, les trottinettes électriques, gyroroues, hoverboard, et autres monowheels ont tout pour séduire. Le nombre d’utilisateurs ne cesse de s’accroître et certaines grandes villes proposent même désormais des trottinettes en libre-service. Une démocratisation des nouveaux modes de transport qui s’est encore accentuée dans le contexte sanitaire que nous vivons comme une alternative efficace aux transports en commun clos et anxiogènes.

Nous avons fait le choix de nous intéresser dans cette note à la trottinette électrique, qui avec près de 480 000 ventes enregistrées en France en 2019 (soit +108% de ventes en 1 an), s'impose à présent comme un mode de déplacement à part entière. 

Mais les usagers de trottinettes électriques roulent-ils assurés ? Les acteurs du marché de l’assurance se sont-ils positionnés pour saisir l’opportunité de développer une nouvelle offre et accompagner l’essor de cette nouvelle pratique ?

Les équipes de Talan Consulting se sont penchées sur ces questions dans une nouvelle publication à télécharger dès maintenant : "Utilisateurs de trottinette électrique : Vous n’êtes pas assurés !"

Contenu de la publication : 

1. UN MARCHÉ EN PLEINE EXPANSION QU'IL A FALLU ENCADRER

  • Le marché des NVEI a plus que doublé en deux ans
  • Depuis le décret du 25 octobre 2019, une assurance est obligatoire pour rouler en trottinette électrique

2. EN PRATIQUE C'EST UNE AUTRE HISTOIRE

  • Dans le domaine de la location, la plupart des loueurs ne jouent pas le jeu.

3. UNE OFFRE ENCORE PEU MATURE ET PAS TOUJOURS ADAPTÉE FACE À UNE SINISTRALITÉ EN HAUSSE

  • Offre classique minimum, quelques spécialistes
  • Peu de statistiques disponibles sur les accidents incluant des NVEI

4. QUELLE INDEMNISATION EN CAS D'ACCIDENT

  • Si un piéton est victime d’un accident 
  • Si le conducteur d’une trottinette électrique percute un autre véhicule à moteur 

5. QUELLES PERSPECTIVES POUR LES ASSUREURS ?

  • Le marché potentiel de l'assurance des NVEI devrait peser a minima 130 millions d’euros d’ici 2022
  • 3 défis majeurs à relever
  • solution d'intégration de l’assurance des NVEI à l’offre MRH ?

 

Complétez le formulaire ci-dessous pour télécharger la publication :