open search menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Témoignage d’Hichem Houissa, Directeur de Projet chez Talan Solutions

Dans ce témoignage collaborateur, Hichem revient sur son parcours chez Talan, ses missions en tant que Directeur de Projet et ses terrains de jeu chez Talan.

/
/

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?  

Diplômé d’une école d’ingénieurs et docteur en analyse d'images, j'ai commencé mon parcours au sein d’une ESN afin de réaliser des missions de conception dans le domaine de l'énergie. J'ai poursuivi avec des projets portant sur la mobilité et la sécurité des données dans le secteur bancaire. C’est ainsi que j’ai découvert la méthode agile qui m’a beaucoup plu. Après une parenthèse de quelques années dans l'industrie (contrôles non intrusifs des cargos), j’ai rejoint Talan Solutions pour réaliser des challenges innovants. Je suis directeur de projet au pôle DIS depuis mars 2019.


Quelles sont tes missions actuelles ?  

J'ai eu la chance de me voir confier des projets d'envergure dès le début, à savoir un dispositif Safe (agilité à l'échelle) pour développer un configurateur d'offres chez un grand fournisseur d'énergie. J'ai piloté ces équipes que j'ai essayé de coacher pour l'acculturation du framework Safe. Puis, j’ai mené un projet full cloud Azure (Agile Scrum ! Sic!) pour un opérateur ferroviaire, suivi d'autres défis tout aussi passionnants les uns que les autres.

Je ne me cantonne jamais à mon rôle de suivi des engagements de Talan envers mes clients, je m'implique beaucoup avec les équipes techniques, je me nourris des échanges mais aussi des difficultés rencontrées. Parfois, je me retrouve à assumer le rôle de chef de projet et accompagner les équipes afin d’améliorer leurs méthodes/outils de travail et proposer des communications adaptées aux interlocuteurs. 

Je suis régulièrement sollicité pour coordonner des réponses techniques et financières (bid manager), à ce titre j'ai une réputation à tenir chez Talan Solutions !

 

3 mots pour présenter Talan ?  

  • Convivialité : Tout était clair et sans équivoque pour moi depuis l'entretien de recrutement. J'ai senti que Talan était une grande famille et que l’humain était au cœur de l'entreprise. Je peux discuter avec tout le monde, c'est certainement dû à la culture d'humilité et de bienveillance que je ressens depuis mon arrivée.
  • Confiance : Les managers ou les responsables d'offres reconnaissent les qualités des collaborateurs. Étant moi-même très sensible à l'aspect humain dans les relations professionnelles, je me lie aux équipes projets où je me vois comme étant partie intégrante et non comme chef. On peut compter sur les équipes qui nous le rendent bien. 
  • Innovation : Que cela soit demandé expressément par nos clients, imaginé par nos collaborateurs, ou encore souhaité stratégiquement par Talan, j'ai rencontré des personnes avides d'apprendre, de tester de nouvelles approches techniques, de réaliser des POC (Proof of concept), de démontrer la plus-value des outils…bref de sans cesse se renouveler, s'auto-former pour évoluer ! 

 

Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ?  

De par mon parcours, je n'ai cessé de m'intéresser aux techniques d'apprentissage automatique. Je cherche constamment à challenger les sujets avec les collaborateurs qui ont un peu de temps à me consacrer en marge de leurs activités. Je dirais qu'un premier terrain de jeu est l'usage de la Data : la méthodologie, les traitements, les inférences et prédictions pour finir par l'exposition aux utilisateurs finaux. 

L'agilité (et notamment à l'échelle) est à mes yeux très importante pour la réussite des projets. J'essaie de l'insuffler pour les sujets ad-hoc sans verser dans le dogme de l'agilité à tout-va. Car à vouloir être agile, on finit par en perdre le sens. Convaincu par la force des travaux en équipes, je fais usage de l'agilité (ou parfois des approches incrémentales) pour que les équipes ne s'installent pas dans une routine nocive, que les clients aient de la visibilité sur l'avancement des leurs projets, et que Talan puisse ajuster et piloter ses engagements Delivery.

Un dernier terrain de jeu, qui je l'espère en appellera d'autres, est le Cloud et plus particulièrement celui de Microsoft (Azure). La tendance actuelle est à la dématérialisation et la gestion des (très) gros volumes. Les capacités infra des clients étant devenues coûteuses pour l'exploitation et la maintenance, Talan propose des solutions full cloud - à minima hybrides- pour gagner en opérabilité et en puissance de calcul. Je suis convaincu que mêmes les entreprises les plus réticentes rejoindront rapidement le mouvement dès lors qu'elles seront convaincues que leurs données seront sécurisées et leurs clients protégés.


Un souvenir fort chez Talan ?

Entre mon arrivée récente chez Talan Solutions et la crise sanitaire ayant réduit considérablement les collaborations et les événements de team building, je suis en train de me construire une boîte à souvenirs chez Talan. J'aurai sûrement des anecdotes et des souvenirs marquants à partager par la suite.


Quelle personne t'inspire le plus ?  

Ce sont les personnes les plus résilientes, qui font fi des difficultés, qui n'abdiquent jamais qui m’inspirent le plus. Je me plais à comparer les bons managers aux musiciens du Titanic : ne jamais laisser tomber, même dans les moments les plus difficiles. La vie d'une entreprise est rythmée par d'excellentes réalisations mais aussi parfois d'échecs et de déconvenues. Rester zen face à l'adversité et protéger ses équipes est, à mes yeux, l'archétype de la personne inspirante.