open langage menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Témoignage de Juliette Marsollier, support analyste chez Talan au Royaume-Uni

Dans ce témoignage, Juliette nous parle de sa carrière, de ses missions et décrit Talan.

/
/

Pouvez-vous présenter votre parcours en quelques lignes ?

J’ai effectué mes trois dernières années d’études en apprentissage, j’y ai découvert le secteur bancaire et je ne l’ai jamais quitté.

Ma première expérience professionnelle m’a permis de découvrir le monde du support dans une banque de financement et d’investissement. Après plus de six ans à Paris, je suis venue m’installer à Londres il y a trois ans. C’est là où j’ai eu la chance de rejoindre Talan.

 

Chez Talan, quel est votre terrain de jeu ?

Toujours dans le support et toujours dans le secteur bancaire. Depuis mon arrivée, je travaille pour un autre acteur financier sur le périmètre des matières premières. J’y ai rejoint une équipe de six personnes située entre Londres et Singapour. Ce que j'aime au support c’est le fait que les journées ne sont jamais les mêmes. Elles sont rythmées par la production et les incidents (ou pas).

Notre périmètre est vaste, nous couvrons toute la chaine du front jusqu’au back, les sujets et les interlocuteurs y sont plus que variés. Multi-casquette, nous pouvons être amenés à traiter des demandes utilisateurs allant des plus simples comme de la gestion des accès à nos outils aux plus complexes comme effectuer l’analyse des données que nous fournissons.

Tout cela requiert une très bonne connaissance et compréhension de la chaîne dans son ensemble. De plus, nous sommes également en charge de notre infrastructure serveurs. 

Nous devons toujours garder un œil sur la plateforme afin de s’assurer que celle-ci fonctionne correctement à tout moment. C’est le travail de toute une équipe, cela demande une bonne cohésion et une capacité à comprendre les besoins de tous les interlocuteurs avec qui on travaille.

 

3 mots pour présenter Talan ?

Progrès :
Chaque fois où je vois les actualités de Talan sur un achat d’entreprise, je sens une envie d’expansion afin de pouvoir proposer un panel à ses clients extrêmement large.

Innovation :
Chez Talan, il y a une envie constante de s’améliorer dans les domaines à la pointe de la technologie.

Esprit d’équipe :
Le Covid ne nous a pas trop aidé ces derniers temps, mais il y a toujours eu une proximité entre tous les membres de Talan.

 

Quel a été votre moment le plus mémorable chez Talan ?

Une partie de mini-golf dans la City au pied du Gherkin au mois d’octobre dernier. Après une année difficile, le temps d’une soirée pour se retrouver et s’amuser ensemble donnait une impression d’un retour à un semblant de normalité. Je me rends compte que je travaille dans une équipe de personnes bienveillantes, intéressantes et qui savent aussi s’amuser. C’est exactement l’ambiance que je recherche dans une entreprise.

 

Qui vous inspire le plus ?

J’admire les personnes qui n’ont pas peur de prendre des risques et qui croient dur comme fer en leurs idées et leurs projets. En ce moment je suis Mimi Ikonn sur les réseaux sociaux. C’est une blogueuse et entrepreneur à l’origine de plusieurs business dont certains ont fonctionné et d’autres pas. J’aime qu’elle en parle ouvertement et dise qu’il faut échouer pour mieux réussir.