open search menuopen langage menutoggle menu
Toutes les actualités t3://page?uid=116

Rencontre avec Sylvain, Scrum Master chez Talan

Sylvain Desvé revient sur son parcours, ses missions et son quotidien chez Talan.

  • Syvain Desvé
  • /

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?

Je suis arrivé chez Talan en 2008, juste après être sorti d’école d’ingénieur. J’ai commencé en tant que Business Analyst pendant 2 ans à Paris. Par la suite, Talan a pu me trouver une mission sur Lyon et j’y suis donc depuis 2010, où j’ai continué mon travail de Business Analyst pendant 2 ans. J’ai ensuite intégré les méthodes agiles et je suis aujourd’hui Scrum Master. J’ai créé des ateliers autour de l'intelligence collective, les serious games etc...

 

Quelles sont tes missions actuelles ?

En tant que Scrum Master chez EDF, j’aide une équipe de développement à produire un logiciel de qualité, à s’améliorer et à mieux comprendre les besoins du client. Cela me prend deux à trois jours par semaine.

Je fais également du coaching chez Framatome pour les aider à structurer leur transformation digitale grâce à une Digital Factory. Mon rôle est de créer des conditions favorables pour que les équipes puissent discuter et échanger ensemble le plus efficacement possible. Ces réflexions sont essentielles dans la bonne marche des projets car cela met de l’huile dans les rouages car l’humain est un pilier essentiel à la réussite d’un projet. 

La quête de sens est centrale pour une majorité de personnes et cela passe nécessairement par un accomplissement au travail. Ma démarche n’est pas d’apporter des solutions aux problèmes de chacun, mais plutôt de les aider à ce qu’ils les trouvent eux-mêmes. Ils sont experts de leurs problèmes et sont les mieux placés pour les régler.

 

3 mots pour présenter Talan ?

  • Humain : quand je suis arrivé chez Talan au siège parisien, j’ai pu rencontrer et échanger facilement avec les directeurs associés. Je suis ensuite parti à Lyon, qui est une structure à la fois dynamique et où tous les métiers des collaborateurs sont mélangés. On y trouve une réelle volonté de beaucoup échanger. 
  • Qualité : nous sommes reconnus par nos clients pour la qualité de nos interventions.
  • Pragmatisme : on ne vend pas du vent.

 

Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ? Comment arrives-tu à l'explorer ?

Mon terrain de jeu, c’est l’ensemble des clients de Lyon qui ont des problèmes à régler. J’adore y aller et que l’on puisse expérimenter ensemble de nouvelles choses. Mes clients agrandissent mon terrain de jeu (dessin et vidéo). 

J’ai également l’opportunité de former les équipes, ce qui représente aussi un terrain de jeu à mes yeux.

 

Un souvenir fort depuis que tu es chez Talan ?

Un de mes souvenirs les plus forts chez Talan est lors de ma première mission dans la facilitation : j’étais product owner et commençais à m’intéresser un peu à la facilitation, et on a répondu à un appel d’offres sur la facilitation d’atelier avec Talan. Cela m’a donné l’opportunité d’animer mon premier atelier chez EDF. Je suis sorti de ma zone de confort, et cela m’a lancé ! Depuis, je m’éclate !

 

Quelle personne t'inspire le plus ?

Alistair Cockburn (manifeste agile). J’adore ses vidéos.