open search menuopen langage menutoggle menu
Actualités

Rencontre avec Stéphane Midy, Solution Manager Architecture SI chez Talan

Stéphane Midy revient sur son parcours, ses missions et son quotidien chez Talan.

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?

J’ai commencé par un DUT informatique en 1997 puis j’ai travaillé en société de service une dizaine d’années à Paris, avant de rejoindre plusieurs start-ups. J’ai décidé de m’installer à Lyon et d’y faire un break de deux ans pour me consacrer à la musique. De retour dans l’univers du Conseil, j’ai intégré une mission à la SNCF en 2009, puis en 2013 j’ai postulé chez EXL Group, racheté ensuite par Talan.

 

Quelles sont tes missions actuelles ?

Au sein de Talan, je suis manager de l'offre “Architecture SI” et j’encadre 4 personnes. 

En tant qu’architecte, j'interviens chez la SNCF depuis 11 ans maintenant. J’appartiens à une cellule qui fait de l’architecture pour la DSI Matériel

La SNCF est structurée en différentes entités / DSI : il y a la DSI Matériel qui s’occupe du matériel roulant évidemment, sur des sujets tels que la maintenance (prédictive), la planification d’interventions sur les matériels roulants, incluant les TGV. Et dans cette DSI, il y a une cellule transverse qui s’occupe de toute l’architecture en venant en support aux projets et en les accompagnant dans leurs transformations.

Cette cellule est une équipe de cinq à dix personnes environ, composée de différents profils : certains plutôt tournés vers le Big data, et d’autres en charge des développements, des infrastructures ou du logiciel. 

 

3 mots pour présenter Talan ?

  • Autonomie : J’apprécie la confiance que m’accorde la direction de Talan Sud-Est, Le Bureau Sud-Est étant à taille humaine, la hiérarchie est relativement plate , cela nous confère une grande liberté.

  • Convivialité : On se sent bien accueilli et il règne une ambiance bienveillante. Une communauté s’est construite autour de l’expertise mais aussi de façon plus transverse, en dehors de nos métiers, autour de la musique par exemple. Beaucoup d’événements sont organisés qui accentuent cette hiérarchie plate.

  • Troisième Mot : tout est dit :-)


Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ? Comment arrives-tu à l'explorer ?

Mon terrain de jeu c’est l’architecture, et je l’explore grâce à Talan sur une mission très spéciale car elle me permet de faire adopter des changements. Il y a un sentiment d’écoute chez le client, ce qui renforce également mon autonomie. Et tout cela rejaillit sur les autres collaborateurs, avec qui je peux m’améliorer et évoluer. En somme, je peux amener mon projet là où je pense qu’il sera le plus utile, mais c’est également une opportunité pour m’améliorer continuellement

 

Un souvenir fort depuis que tu es chez Talan ?

Je me souviens de la fête des 10 ans de Talan. EXL Group venait de rejoindre le groupe et je passais d’une petite équipe en région à un groupe qui me paraissait si grand ! Ce fut un moment fort et accueillant.

 

Quelle personne t'inspire le plus ?

C’est un musicien évidemment. Il s’agit du bassiste du groupe Led Zeppelin : John Paul Jones. C’est aussi un multi-instrumentiste de génie. Il continue encore à jouer avec de petits musiciens. J’admire son humilité  à partager la scène avec de plus petits musiciens.