open search menuopen langage menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Rencontre avec Ibrahim El Haouat, Consultant chez Talan Solutions

Ibrahim a intégré Talan en 2017. Aujourd'hui, il intervient notamment en tant que consultant technico-fonctionnel pour une grande entreprise ferroviaire. Découvrez son parcours !

/
/

Quel est ton parcours ? 

Après avoir obtenu mon bac au Maroc, j’ai effectué mes études supérieures en France. Mon diplôme de BTS services informatiques aux organisations en poche, j’ai suivi un parcours en alternance pour devenir ingénieur. J’ai débuté dans le service informatique d’une grande centrale d'achats. C’est là où j’ai découvert des outils décisionnels comme QlikView, Qliksense, Talend ou Board.

Ensuite, j’ai mené une mission pour la Caisse des dépôts. Cette expérience m'a permis de monter en compétence sur des outils décisionnels comme Power BI ou SAP BO. C’est à cette occasion que j’ai rencontré des consultants Talan qui m’ont donné envie de rejoindre l’entreprise. J’ai répondu à une offre pour un poste de consultant décisionnel et j’ai intégré Talan en 2017. 

 

Actuellement, quelles sont tes missions ? 

J’ai plusieurs rôles chez Talan Solutions.  Ma mission principale est d’être consultant technico-fonctionnel. J’interviens principalement pour une grande entreprise ferroviaire.  

D’une part, je travaille sur des outils techniqeues comme Power BI, d’autre part sur la partie fonctionnelle en allant relever le besoin client auprès de l’équipe métier. Mon autre mission est d’assister mon manager en répondant aux appels d’offres, en gérant la partie recrutement et formation. 

Pendant la période de la Covid-19, j’ai intégré ce nouveau projet alors que tout le monde était en télétravail. C’était un vrai défi d’échanger uniquement via Teams.  

Chez le client, je fais partie d’une équipe de 5 personnes où j’ai deux missions principales. D’abord, je gère la relation avec le client (j'anime des ateliers, je récupère le besoin métier).  

Ensuite, je développe des tableaux sur Power BI. Je fais des présentations aux métiers, puis de la formation sur de l'informatique décisionnelle pour faciliter la prise de décision. 

 

Aurais-tu trois mots pour présenter Talan ? 

La confiance  

Avec mon manager, il existe une vraie relation de confiance. Quand je suis sur un projet, il sait qu’il peut me faire confiance. La confiance, c’est aussi quelque chose que j’essaie d’instaurer chez le client.  

La diversité 

Je pense avant tout à la diversité des projets. Depuis que je suis en poste chez Talan, j’ai également travaillé avec une grande diversité d’outils. Mais il y a aussi la diversité des clients et des secteurs : le transport, l’énergie, le secteur bancaire, etc. C’est, enfin, la diversité des collaborateurs. Les profils sont variés et complémentaires. Cette diversité me nourrit et m’enrichit, c’est vraiment important. 

La bienveillance  

Depuis mon arrivée chez Talan, j’ai eu deux managers, à Lyon, puis à Paris. De très bonnes relations se sont instaurées avec chacun d’entre eux.  

A Paris, mon manager me pousse et souhaite vraiment que j‘évolue. Dès le départ, je lui ai exprimé mon souhait de travailler aussi sur la partie managériale. Du coup, il m'a intégré sur les appels d'offres, la formation et le recrutement. C’est une vraie chance de pouvoir travailler en toute bienveillance.  

 

Quel est ton terrain de jeu chez Talan ? 

Quand je suis en mission chez un client, il est important pour moi de pouvoir répondre à ses besoins et par là-même, de véhiculer une image positive de Talan. Mon autre terrain de jeu, c'est la donnée : je travaille sur sa source jusqu’à son utilisation finale

Par exemple, chez le client pour lequel j’interviens, nous partons des données provenant des capteurs des trains que nous retravaillons. Ensuite, ont créé une nouvelle base de données, puis des tableaux de bords visuels pour faciliter les prises de décision.

A chaque nouvelle mission, le contexte métier et les outils sont différents, je dois donc m’adapter. Pour cela, j’effectue beaucoup de veille technologique et je suis régulièrement de nouvelles formations. Aujourd’hui, beaucoup de nos clients utilisent la Méthode Agile. Là aussi, il faut savoir s’adapter. 

 

Est-ce que tu as un souvenir fort chez Talan ? 

Notre dernier séminaire à Porto a été, pour moi, l’occasion de rencontrer les équipes de Talan et d’y nouer de vrais liens d'amitié avec eux. Il y avait une ambiance familiale, sans différence hiérarchique. Depuis, par exemple, je tutoie notre directeur général et on prend régulièrement des cafés ensemble. Pendant ce team building, nous avons fait des activités ensemble qui ont contribué à créer des liens et un sentiment d'appartenance très fort

 

Quelle est la personne qui t'inspire le plus ? 

 Décédé il y a quelques années, mon grand-père reste une grande source d’inspiration pour sa force, sa sagesse, son ouverture d'esprit. Dès mon plus jeune âge, il m'a poussé à découvrir des nouvelles choses. Toute sa vie, il m’a aidé à me dépasser et à sortir de ma zone de confort. Pour tout cela, je lui suis reconnaissant. 

Talan m’a également appris beaucoup de choses. Quand je suis arrivé en 2017, j'étais un peu timide et j’avais du mal à aller vers les autres. Depuis, j’ai évolué et j’ai également progressé sur la partie technique. Talan est une source d’inspiration puisque l’entreprise fait grandir ses collaborateurs.