open search menuopen langage menutoggle menu
Actualités

Rencontre avec Cyprien Curvale, Global Account Manager Salesforce chez Talan

Cyprien revient sur son parcours, ses missions et son quotidien chez Talan.

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ?

Après un master en management dans une école de commerce, j’ai occupé durant les dix dernières années différents postes allant de la communication au marketing, en passant par le support d'activités commerciales.

Par la même occasion, je me suis intéressé aux sujets liés aux  CRM, et j’ai fini par gérer  le programme Salesforce lors de mon dernier poste.

Après plusieurs  années, et fort de mon expertise Salesforce, j’ai rejoint Talan en mai 2019, dans le but de piloter des projets pour un client important. Petit à petit, nous avons construit une équipe pour faire face aux différentes problématiques. 

 

Quelles sont tes missions actuelles ?

J’ai deux missions principales. Mon poste se situe entre la gestion de projet et la relation client. 

Au quotidien, je suis chez l’un des principaux clients de la BU Salesforce chez Talan, où je pilote la vie et le déploiement de la plateforme. Notre mission consiste à piloter Salesforce au quotidien et à la développer en mettant en œuvre de nouveaux projets comme l'intégration de nouveaux process, de nouvelles populations ou encore de fonctionnalités.

Aujourd’hui, nous évoluons chez le client à travers une Digital Factory, en allant chercher de la main d’oeuvre qualifiée au sein même de Talan. Cela nous permet de ne garder que les ressources fonctionnelles chez le client. L’équipe s’articule donc au quotidien autour de 3 à 4 personnes chez le client mais peut monter lors de certains projets à 7 ou 8 personnes en tout. J’ai également pour rôle de piloter les équipes chez le client, de l’accompagner dans le déploiement de la plateforme et de faire le lien avec l’équipe business pour générer de nouveaux besoins autour de la plateforme Salesforce.

Enfin,  ma mission consiste aussi à développer une offre autour de ce positionnement, avec des personnes ayant le même profil que moi, afin d’étayer le pilotage des projets Salesforce par une dimension conseil.

 

3 mots pour présenter Talan ?

·  Humain : L'approche du management envers les équipes Talan est très humaine. Une grande attention est accordée à chacun d’entre nous, et cela se ressent au quotidien. 

·  Diversité: Cela se manifeste notamment à travers les profils des collaborateurs  mais également dans les parcours, qui  offrent des visions différentes et variées. Dans l’équipe SalesForce, cela se ressent beaucoup. En effet, nous avons beaucoup de personnes en reconversion qui n’aspiraient pas forcément à devenir consultants IT mais qui se sont révélés.

·  Autonomie : On nous fait confiance et nous disposons d’une certaine liberté d’action. Quand je suis arrivé chez le client, j’avais carte blanche pour m’améliorer et sélectionner des process.

 

Chez Talan, quel est ton terrain de jeu ? Comment arrives-tu à l'explorer ?

Mon terrain jeu, c’est l’offre Salesforce. Au regard  de mon parcours, je n’étais pas prédestiné à rejoindre le domaine de l’informatique, mais j’ai eu l’occasion de développer un intérêt pour ce logiciel précis. Ce que j’apprécie réellement, c’est de pouvoir d’accompagner les clients dans le déploiement de cette solution, en laquelle je crois car elle permet beaucoup d’agilité, et propose des process efficaces à moindres coûts. 

 

Un souvenir fort depuis que tu es chez Talan ?

Je pense au  séminaire de Talan Solutions à Porto qui a été une très bonne expérience. Notre métier ne nous permet pas beaucoup de rencontrer  d’autres collaborateurs au quotidien, à part nos équipes.  Ce voyage nous a permis d’échanger avec des collègues que nous ne connaissions que très peu. Aussi, cela a favorisé  les échanges avec  des personnes qui ne viennent pas du siège à Paris. Cela met en valeur l’envergure  du groupe, au niveau régional et international. 

 

Quelle personne t'inspire le plus ?

Je ne pense pas à quelqu’un en particulier mais plutôt à plusieurs personnes que j’ai eu la chance de côtoyer dans ma vie professionnelle. Plusieurs d’entre elles m’ont inspiré et continuent encore de m’inspirer aujourd’hui . Je pense en particulier à mon dernier responsable, qui était directeur commercial, qui m’a beaucoup inspiré, tant dans sa manière de travailler que dans sa manière d’être. Mais il n’est pas le seul. C’est donc d’un ensemble de personnes dont  je tire des leçons quotidiennement.