open search menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Rencontre avec Antoine Sejalon, Consultant IoT chez Talan à Lyon

Dans ce témoignage collaborateur, Antoine revient sur son parcours chez Ai3 devenu Talan, ses missions en tant que Consultant IoT et un souvenir fort.

/
Antoine Sejalon
/

Peux-tu présenter ton parcours en quelques lignes ? 

Après une première vie dans le domaine agricole, je me suis reconverti dans l’informatique qui m’a toujours passionné. J’ai suivi une formation de 3 mois via le Syntec. A la fin, mon profil a attiré l'attention d’une ESN lyonnaise qui m’a engagé. A cette occasion, j’ai passé un BTS en informatique afin de consolider mes bases dans ce domaine. 

J’ai travaillé pour cette ESN pendant 3 ou 4 ans. Je suis principalement intervenu sur le développement d’une solution d’IoT* basée sur les technologies Microsoft. J’ai ensuite été recruté par Ai3 qui souhaitait se développer sur ce secteur. 

Ma première mission chez Ai3 consistait à mener un projet basé sur HoloLens, sujet aussi technique qu’intéressant. Aujourd’hui, je travaille sur une mission 100% IoT Microsoft Azure chez un grand groupe industriel énergétique. Cela fait un peu plus d'un an que j’y suis et je m’y plais beaucoup.

 

Quelles sont tes missions actuelles ? 

Dans ce grand groupe, je fais partie de l'équipe de développement qui suit la plateforme qui gère les parcs éoliens, hydro-solaires et tout ce qui relève des énergies renouvelables. Évidemment, je travaille plus particulièrement sur la partie IoT : acquisition et traitement des données, standardisation et mise à disposition du site web, etc.

Cette mission devrait durer encore plusieurs mois. Pendant toute cette période de confinement, j’ai pu continuer à travailler à 100% et à distance.

 

3 mots pour présenter Talan ? 

  • Grand :  Je suis passé d’une entreprise de 300 à une entreprise de 3000 collaborateurs. C'est un vrai changement. Jusqu’à présent, j’étais plutôt attiré par des petites ESN et leur ambiance familiale. Il se trouve que Ai3 et Talan partagent le même ADN et ont la même façon de fonctionner. Les choses se passent bien car la dimension humaine est au cœur de nos valeurs. 
  • Convivial : Même si pour l'instant, je n’ai rencontré que quelques collaborateurs Talan, tous ceux que j'ai croisés sont abordables, agréables, sympathiques et correspondent à ce que j'avais apprécié chez Ai3. 
  • Prometteur : Je sais qu’il y a de grosses perspectives d'évolution. Nous avons une dimension plus forte face à nos clients et nous allons pouvoir obtenir de nouvelles missions plus intéressantes et ambitieuses. En ce moment, il y a beaucoup de discussions autour de la création d’un pôle conseil sur l’IoT basé sur Azure, AWS et Google. J’espère pouvoir l’intégrer et apporter mon expertise sur les technologies Microsoft. 

 

Récemment intégré chez Talan, qu’espères-tu y apporter fort de ton expérience chez Ai3 ?

Bien sûr, j’arrive avec mes compétences IoT Azure. L’IoT est un sujet « phare » en ce moment. Talan et Ai3 rassemblent des individus qui ont réellement envie de faire avancer les choses. J’apporte bien sûr mes compétences techniques mais aussi quelque chose de plus personnel... En ce moment, c’est un peu compliqué avec le confinement. Mais j’espère pouvoir participer bientôt aux différents événements proposés et pouvoir échanger avec les autres Talan.

 

Chez Talan, quel est terrain de jeu et comment l’explores-tu aussi au quotidien ? 

Mon terrain de jeu, c’est l’IoT Azure. Je suis arrivé chez cet acteur incontournable de l’énergie avec une première expérience mais le niveau est désormais tout autre. On est 50 ou 60 collaborateurs répartis en plusieurs pôles. Il y a un pôle qui gère l'application web, l’autre qui gère la data, etc. Je peux me concentrer sur ma partie sans me poser de questions sur des domaines connexes. Je découvre des choses au niveau IoT et Azure à un haut niveau. Tous les jours, j’accomplis des tâches très diversifiées et j’apprends beaucoup. On peut dire que mon terrain de jeu intègre à la fois ma mission chez le client et ma montée en compétences.

 

Un souvenir fort chez Talan ? 

Chez Talan, j’ai particulièrement apprécié le fait que certains collaborateurs ou intervenants viennent régulièrement partager leur expérience ou leur savoir. Dernièrement, il y a eu une intervention de l’amiral Olivier Lajous qui a abordé la gestion de crise. Je me suis retrouvé dans ce qu’il disait. Nous avons un peu la même façon de penser.

 

Quelle personne t'inspire le plus ? 

En fait, ce n’est personne en particulier. Personne n’est mis sur un piédestal : c’est plutôt le collectif qui est mis en avant. Chacun a ses compétences, ses qualités et ses défauts. Ce qui est intéressant, c’est qu’en travaillant en équipe on s'en sort tous très bien. La communication entre nous permet d’instaurer un climat de confiance. Je pense que c’est ce collectif qui m’inspire le plus. 

 

*Internet des objets, en anglais : Internet of Things