open search menuopen langage menutoggle menu
Actualités t3://page?uid=116

Que devient l'école de l'intelligence artificielle ?

Plus d'un an après le lancement de l'école de l'IA par Microsoft, Simplon et Talan, Cyril Sacenda et Nicolas Chapon reviennent sur les origines du partenariat, les bénéfices et nous apportent la vision d'un apprenti.

/

Cyril Sacenda, Manager Data/IA

Nicolas Chapon, photo en noir et blanc
/

Nicolas Chapon, Développeur Data/IA

Collaborateurs Talan autour d'une table en train d'échanger
/

Cyril Sacenda et Nicolas Chapon, respectivement manager Data/IA et développeur Data/IA au sein de Talan à Bordeaux, mettent en lumière l'école de l’intelligence artificielle, née d’un partenariat entre Talan, Microsoft et Simplon.  

 

Cyril Sacenda, Manager Data/IA à Talan Bordeaux, revient sur l'origine du partenariat et les bénéfices pour chacun :

Comment s’est créé ce partenariat avec Simplon et quel est son objectif ? 

Talan est une société française créée en 2002, qui accompagne ses clients dans leurs transformations digitales, en France et à l’international.  

Talan s’est associé à Microsoft et Simplon, qui sont à l'initiative du projet, pour créer dans la région bordelaise l’école IA Microsoft By Simplon. 

En effet, l’agence de Talan à Bordeaux a été créée en janvier 2019, à l’initiative de trois directeurs, qui ont eu pour objectif premier de développer les contacts locaux et de déployer rapidement dans la région les expertises du Groupe. C’est via l’intermédiaire de leur partenaire Microsoft qu’ils ont rencontré des équipes de Simplon et que le projet est né.  

 

Chez Talan, nous avons intégré 8 alternants sur les 24 alternants de la promo Data/IA pour une durée de 15 mois. Ces étudiants ont ainsi l’opportunité de monter en compétences grâce aux experts du pôle Intelligence artificielle du groupe Talan, qui les ont accompagnés sur un ensemble de projets innovants. 

Anecdote intéressante : la sélection des étudiants qui allaient rejoindre Talan s’est faite très rapidement, dans un format innovant. Chacun d’entre eux disposait de seulement 7 minutes pour nous convaincre lors d’un entretien ! 

 

Quel est le profil des étudiants ? 

Il s’agit de personnes en reconversion ou en recherche d’emploi. Nos étudiants ont de 26 à 37 ans. Ils ont d’abord passé 4 mois intensifs en formation pour monter en compétences puis alternent désormais entre trois semaines en entreprise et une en formation. Dans cette promotion, on retrouve des profils très variés : cette complémentarité est une véritable richesse. 

D’un point de vue métiers, l’objectif n’est pas de former uniquement des data scientists mais aussi des profils capables de répondre aux besoins de paramétrage et d’assemblage de briques de technologies existantes, telles que celles présentes dans le cloud Microsoft Azure.  


Quel est l’apport de ces étudiants à Talan ?   

Nous sommes un groupe en pleine croissance et, à cet égard, ce dispositif est un formidable levier de recrutement. Cela nous apporte des profils très enthousiastes et compétents pour co-construire des projets de transformation avec nos clients.  

Chacun de nos étudiants a son propre passé professionnel. Avec leurs anciennes expériences et forts de leurs profils différents, ils apportent de la fraîcheur à Talan. Localement, cela nous permet d’être également en contact avec Microsoft et Simplon.  

Enfin, ce projet est porteur de sens pour Talan. Il s’agit là d’une véritable démarche sociétale.  

 

Qu’est-ce que Talan apporte à ces étudiants ? 

Nous leur apportons l’occasion d’apprendre durant plusieurs mois, c’est très précieux. Ils peuvent ainsi mettre en application ce qu’ils apprennent durant la formation. Notre rôle est de les coacher sur ce qu’on appelle les soft skills mais aussi sur les compétences techniques ainsi que sur la capacité à travailler en équipe sur des projets en entreprise. 

Pour ma part, mon rôle est de m’assurer de l’employabilité de nos apprentis à l’issue de ces 18 mois de formation. Nous avons la responsabilité d’assurer leur montée en compétences et de les accompagner afin qu’ils intègrent le monde du travail sur le nouveau métier auquel ils se sont formés.  

 

Quels types de projets les étudiants peuvent-ils mener grâce à cette formation ?  

Nous avons récemment organisé un meet-up avec des professeurs de Simplon, pour valoriser des projets réalisés par nos apprentis. Nous avons notamment présenté un outil basé sur de l’IA et permettant la reconnaissance et l’extraction d’informations présentes dans des factures financières. 

Nos étudiants contribuent également à un projet pour le secteur public, grâce au travail mené autour des technologies chatbot et machine learning. 

 

Nicolas Chapon, Développeur Data/IA, nous apporte son point de vue en tant qu'apprenti : 

Comment as-tu intégré ce parcours ?  

J’étais auparavant musicien professionnel pendant dix ans dans un groupe. J’ai choisi d’arrêter afin de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle. Dans le cadre de mon ancienne vie, j’ai été amené à construire le site web du groupe, sans aucune connaissance technique. En me formant au développement web, petit à petit, j’ai réalisé que cela me plaisait beaucoup. Plus précisément, j’aime pouvoir mêler rigueur et créativité : il existe plusieurs façons de résoudre un problème.  

En juillet 2019, j’ai déménagé à Bordeaux et j’ai découvert cette formation DATA/IA avec Simplon et Microsoft. C’était une suite logique à ma formation en développement web. 

En tant que postulant à la formation, l’avantage est de pouvoir accéder directement à des entreprises partenaires. La recherche d’une alternance étant parfois compliquée, c’était pour moi un réel avantage. Je réalise actuellement mon apprentissage au sein de Talan Bordeaux où nous sommes répartis en quatre binômes.  

 

Que t’apporte cette formation ? 

Cette formation amène une forte employabilité. Je n’avais jamais approché le monde de l’entreprise d’aussi près. J’avais d’ailleurs quelques appréhensions à ce sujet mais je découvre finalement un univers tout à la fois exigeant et bienveillant. Très vite, beaucoup d’autonomie nous est accordée. Les différents feedbacks nous permettent de rectifier le tir et d’aller dans la bonne direction.  

Cette formation nous apporte tous les codes du travail en équipe, tout en mêlant savoir théorique et savoir pratique. Grâce à l’apprentissage par la pratique, on se rend compte de nos facultés à explorer des domaines inconnus. On apprend également à demander de l’aide lorsque l’on en a besoin. 

La philosophie de Simplon consiste à guider l’étudiant vers l’autonomie. Nous échangeons facilement entre nous et posons des questions si nécessaire. 

 

Quel est ton quotidien chez Talan ? 

Nous travaillons sur des projets autour des technologies de l’IA et plus particulièrement des chatbots. Nous nous sommes fixés des objectifs de réalisation afin de monter en compétences. Avec mon binôme, nous échangeons en permanence via les outils de visioconférence. Par ailleurs, un retour hebdomadaire avec le reste de l’équipe nous permet de faire le point sur nos objectifs et voir comment nous pouvons avancer.  Nous travaillons beaucoup par cycles itératifs, de manière agile
Nous avons jusqu’à présent travaillé sur des projets de recherche et venons très récemment d’être embarqué sur un projet client. C’est très excitant ! 

 

Quel métier aimerais-tu faire ? 

J’aimerais monter en compétence sur les développements back-end et évoluer petit à petit vers l’architecture cloud.  L’intelligence artificielle est un domaine qui m’intéresse mais je ne cherche pas à en faire moi directement. Je suis plus intéressé par le côté technique, applicatif et structurel.