open search menuopen langage menutoggle menu
Toutes les actualités t3://page?uid=116

Evolution des inquiétudes des français suite au déconfinement : quels impacts pour les banques ?

D'après un récent sondage de Talan Consulting par Next Content, 61% des français s'inquiètent pour leur emploi et leur situation économique. Dans ce contexte, comment les banques peuvent-elles réagir et se positionner ?

Si l’on en croit le dernier point de conjoncture de l’Insee du 8 juillet 2020, l’activité économique française même si elle demeure dégradée continuerait de se redresser, en particulier impulsée par la reprise du travail et le rétablissement de la consommation des ménages

Pour autant, près de deux mois après la sortie du confinement, une forte proportion des personnes interrogées se montre inquiète pour leur emploi et leur situation économique. D’après le sondage réalisé par Next Content pour Talan Consulting, 61% des interviewés se montrent inquiets. Ce chiffre est d’autant plus élevé chez les plus jeunes et chez les personnes dont les revenus mensuels nets du foyer ne dépassent pas 1500€.

Prendre la mesure de l'inquiétude des français pour proposer des services bancaires innovants.

Il y a fort à parier que la crise sanitaire impactera durablement les comportements des français et leurs attentes vis-à-vis de leur banque. En effet, cette crise a accéléré certaines tendances déjà observées de baisse de fréquentation des agences au profit de plateformes centralisées. Mais elle a également contribué à redonner du sens à la relation entre le client et son banquier.

Les particuliers, mais également les  professionnels, attendent du banquier qu’il reprenne sa place de partenaire, afin de les aider à traverser dans les meilleures conditions une période d’incertitude. 

Les clients se souviendront longtemps des banques qui les auront accompagnés dans leurs difficultés. Leur perception dépendra fortement de la capacité du banquier à anticiper, à proposer rapidement des solutions adaptées à la situation des clients, à informer et rassurer.

C’est une fabuleuse opportunité de réconcilier les clients avec leur partenaire bancaire, mais aussi de redonner du sens à son métier.
 
Il s’agit donc à présent pour les banques de faire le bilan de la période écoulée. Elles doivent notamment se concentrer sur leurs offres, les repenser et mesurer leur capacité à les distribuer auprès des clients, avec le niveau de qualité de service idoine, et de poursuivre les transformations pour y répondre.

 

Vous souhaitez poursuivre la lecture ? Téléchargez nos dernières publications :